Non classé

Un sac « Made in China » … mais pas trop quand même

Voilà longtemps que je voulais coudre une pièce pour ma meilleure amie, et quelle meilleure occasion que son anniversaire pour cela. Elle peut passer des heures dans les rayons sac des magasins, sans toutefois être capable d’en choisir un, parce qu’il est trop ceci ou pas assez cela. J’ai donc fait le pari osé de lui coudre un sac à main.

Me voici donc, environ un mois 1/2 avant son anniversaire, à écumer le tout internet afin de trouver ZE patron qui conviendra. Et c’est du site Thread & Needles que viendra mon salut (comme souvent, quand ce n’est pas Pinterest ^^). Une des membres à publié sa besace Made In China, du site Les Chiffoneries du Chat. Voici donc l’heureux patron élu.

Ne manquait plus que le choix délicat des tissus. J’ai jeté mon dévolu sur un simili cuir bordeaux, et sur un coton un peu vintage bleu vert, ainsi qu’un passepoil en simili de couleur bronze. J’ai également choisi de recycler de vieux sac en récupérant les fournitures (boucles, anneaux) de couleur bronze.

20180616_085928

Ce patron n’est pas spécialement difficile. La difficulté vient plutôt des matières que l’on choisit de coudre. J’ai eu beaucoup de mal a faire avancer le simili sur ma petite machine. Si c’était à refaire, je pense investir dans un pied téflon. Tant que je cousais coton + simili, ça allait, ça avançait. Mais dès que c’était simili + simili (pour les anses, en particulier),  ça n’avançait plus et j’ai du ruser (masking tape sur le pied presseur + papier patron). J’emmétrai juste un petit bémol sur la pose des fermetures cartable. Je les ai posées au plus près du bord du rabat mais elles semble tout de même gênée par le passepoil en simili.

Malgré tout cela, j’ai pris beaucoup de plaisir à le faire, surtout qu’au final ce n’était pas pour moi. Au cours de couture, elles voulaient toutes me le piquer, j’ai du faire attention de ne pas me le faire chiper :p. J’ai réussi à finir ce sac dans les temps, une semaine avant de l’offrir.

J’ai enfin offert ce sac à la principale intéressée qui n’y a vu que du feu. Pour ma part, je suis très fière de cette réalisation. Je trouve que je m’améliore beaucoup, que je suis plus minutieuse, je recherche de plus en plus la technicité. Ce sac à fait un tabac, autant auprès de mon amie, qu’au cours de couture où elles voulaient toutes me le piquer 🙂

IMG_6137

Patron : Besace Made In China
Les Chiffoneries du Chat
Tissu : Mondial Tissu

Publicités
Non classé

Le débardeur « Desigual »

Je reviens vers vous avec une petite cousette qui n’était pas prévue à la base. C’est en allant acheter des cônes pour ma surjeteuse que je suis tombée sur ce jersey léger et frais (oui oui, frais). J’y ai tout de suite vu un débardeur pour cet été.

Sauf que je n’ai pas de patron de débardeur. Qu’à cela ne tienne, une rapide recherche sur Pinterest (aka l’antre du mal), et le voici, le voilà, un patron de débardeur tout simple en provenance du site Elna (clic clic si tu veux y accéder). 11 pages à imprimer, même si on peut laaaaargement se passer des 3 premières, à assembler et découper. Un dos, un devant … et c’est tout.

Devant

J’ai assemblé les côtés et les épaules à la surjeteuse (mama mia que c’est rapide ! j’adore). Pour l’ourlet, les emmanchures et l’encolure, j’ai opéré comme pour un ourlet, c’est-à-dire que j’ai replié deux fois 1cm, un passage sous la machine, à l’aiguille double, et hop ! Le tour est joué.

Dos

Après portage sur une journée, j’apporterai 2 modifications au patron :

– Retravailler les bretelles. Parce que, une fois qu’on a enlevé 2 cm de chaque côté pour faire les ourlets, il reste pas grand chose et les bretelles sont trop fines.
– Retravailler l’encolure. C’est à peine trop décolleté (pas de beaucoup), et c’est certainement dû aux 2 cm pour faire l’ourlet.

Malgré cela, il reste tout à fait portable et confortable pour les beaux jours qui arrivent.

Patron : Elna Basics – Débardeur
Taille : 40-42
Tissu : Jersey de chezTissu Eco

Hauts·Hommes

Une chemise qui pique un peu les yeux

L’année dernière, avec mon mari, nous avions fait un tour au marché aux tissus à Mulhouse. C’est là bas que j’avais trouvé le jersey avec les têtes de panda. Et lui, il a voulu s’acheter ce tissu pour que je lui fasse une chemise. J’avoue que j’avais un peu zappé ce tissu et le projet qui allait avec. Mais mon cher mari à su me rappeler la promesse que je lui avait faite.

Au début, je voulais utiliser mon patron « M comme Mister » de M comme Marie. Mais … de un, je ne trouve plus mon patron, que ce soit la version originale où la version décalquée (c’est un mystère…) … de deux, le style de « M comme Mister » ne colle pas du tout avec l’effet bûcheron que confère ce tissu. C’était donc parti pour éplucher mes divers magazines. Et comme souvent c’est chez Burda que j’ai trouvé mon bonheur (c’est couillon quand même, parce que j’aime pas décalquer Bubu).

Les finitions intérieures, à la surjeteuse.

J’ai bien aimé coudre cette chemise. Elle est assez simple et rapide dans sa réalisation. Pour trancher un peu, j’ai coupé l’empiècement dos dans le biais, ainsi qu’une des deux pièces du col (sur conseil de ma prof). Le détail qui me plaît le plus, ce sont les revers de manches. Et le plus important, elle plait au principal intéressé 😄

C’est marrant, sur la photo, la fente n’a pas l’air à la même hauteur à gauche et à droite, mais en vrai, ce n’est pas décalé ^^

Patron : Burda 06/2016
143 – Chemisette homme
Taille : 48
Tissu : marché aux tissus

Accessoires

Petit sac en tissu trop MIAOUUU

Coucou par ici !

Me revoici pour une petite couture toute simple et rapide. Comptez 1h pour préparer vos pièces et 1h30 pour coudre le sac, en vous appliquant bien, en repassant quand c’est nécessaire.

C’est un tuto que j’ai trouvé en flânant sur Pinterest, LE site sur lequel il ne faut jamais traîner parce qu’on aura jamais assez de temps pour tout réaliser ^^.

Bref … C’est un tuto gratuit, qui provient du site L’Atelier des Gourdes. Il est très bien fait et très bien illustré, ce qui fait qu’on n’a aucun mal à comprendre ce qu’il faut faire.

Je trouve ces petits sac très mignons, et surtout, ils peuvent constituer une bonne idée de cadeau, ou pour emballer un petit cadeau (comme ça, on fait d’une pierre deux coups).

Sur ce je vous laisse avec quelques petites photos, et de mon côté j’essaie de revenir très vite avec l’article sur ma chemise Mélilot et mon pantalon Châtaigne.

Des bisous

Montage sac
Pardon pour le pli moche 😦

Patron : L’Atelier des Gourdes
Tissu : Mondial Tissu

Non classé

C’est Carnaval ! !

Quand on travaille dans une école maternelle, le truc cool, c’est qu’on peut se déguiser pour Carnaval #CoucouJai5Ans.

Pour coller avec le thème du voyage qu’on a dans la classe des moyennes section, au départ, je voulais me déguiser en Statue de la Liberté. Puis devant le manque de temps, j’ai lâché l’affaire.

Je devais donc trouver un déguisement facile et rapide à faire. Du coup, j’ai fait une version revisitée de Wonder Woman. Un t-shirt, un collant et un short de ma garde robe, il ne me restait qu’une jupe, et des accessoires à faire (2 bracelets de force et une couronne).

Me voici donc à 4 jours du carnaval, à vouloir me faire un tutu multicouches bleu. Bien entendu, je n’avais pas tout ce qu’il fallait, j’ai du aller acheter du tulle. Et puis finalement je n’en avais pas assez alors j’ai composé avec ce que j’avais, à savoir une autre nuance de bleu, et du blanc. Au total, il y’a 5 couches.

J’ai aussi fait 2 bracelets de force. Tout bêtement, ce sont 2 rectangles dont j’ai fait les ourlets, un peu de scratch, une étoile thermocollée sur chaque et le tour est joué.

J’ai eu un succès monstre, surtout auprès des garçons qui étaient déguisés en super héros!

Les confettis dans les cheveux, c’est le traitement spécial qu’ils m’ont réservé, et dont je vous livre la recette : soulevez une mèche de cheveux, parsemez de confettis, et bien mélanger pour obtenir un résultat homogène.

Non classé

La petite robe rock

Coucou tout le monde !

Je vous avais dit que le rythme baisserait avec la reprise. Je vais essayer de ne pas me laisser submerger ^^

Aujourd’hui, je vous présente une robe que j’ai cousu avant l’été, pour aller à un mariage. J’adore les robes, et je crois que je ne me couds quasiment que ça. J’essaie de faire d’autres choses quand même, mais je suis bien contente de pouvoir réaliser des robes et les porter pour les cours de danse ou pour les grande occasions. D’ailleurs à la soirée de Noël (de la danse), on m’a demandé si je faisais de la couture, car j’ai des jupes et des robes dans des motifs particuliers, qu’on ne trouve pas dans le commerce. Du coup on a continué la discussion sur la couture, ça fait plaisir 🙂

Bref, revenons en à cette robe. J’avais depuis longtemps craqué sur les modèles avec un buste travaillé avec des plis, en témoigne les nombreuses épingles sur mon Pinterest (il y a beaucoup de robes vintage dans mon dossier « Inspiration Couture »).

s-l300

Un jour où il y avait une promo sur les patrons pochette Butterick chez Les Coupons d’Alsace, je me suis mise à chercher dans leur catalogue, et j’ai trouvé ce que je cherchais : le patron B5882 by Gertie. Je l’ai donc commandé, attendu un sacré moment car ma commande avait été oubliée … et enfin je l’ai eu.

J’ai utilisé 2 tissus de mon stock pour réaliser cette robe. Une popeline blanche à pois noirs, et un reste de tissu noir, mais je ne sais plus d’où il vient, ni ce que c’est exactement. J’avais acheté la popeline à pois dans un magasin qui s’appelle Tissu Éco, situé à Audincourt. C’est un magasin un peu comme une caverne d’Ali Baba, avec des tissus de bonne qualité, et à petits prix.

Excusez ma tête, je n’ai pas trop l’habitude de me prendre moi-même en photo. J’essaierais de sourire le prochain coup ^^

Je ne vous cache pas que la partie la plus compliquée à réaliser dans cette robe, ce fut la partie contrastée sur le buste. Il a déjà fallu faire les plis sur les deux premières pièces, parties visibles de l’iceberg. Ensuite, faire tenir ces plis par une couture. Enfin, il faut y coudre une doublure pour qu’à l’intérieur, tout soit propre.

IMG_4965

Le buste de la robe est entièrement doublé. Cela ne m’a pas empêché de faire des coutures anglaises partout (même sur la doublure). La seule couture qui ne soit pas une couture anglaise est celle du dos, sur la fermeture éclair, et sur la jupe, dans le prolongement de la fermeture.

IMG_4967

Pour finir cette robe, j’ai fait le looooong ourlet à l’aide d’un biais blanc. Je ne saurais plus vous dire combien de mètres j’ai fait d’ourlet pour cette robe, mais on ne doit pas être long des 2m ou 2m50. Cela ne me vaccine pas pour autant parce que j’adore les robes qui tournent 🙂

IMG_4971

Patron : Butterick B5882
Taille : 12
Tissu : Tissu Eco

Adultes·Hauts

Sweat à capuche

Salut tout le monde !

Allez, je continue sur ma lancée. En vrai, c’est facile, je suis encore en vacances. A partir de lundi, le rythme sera un peu moins soutenu. Mais j’essaierais de faire un ou deux article par semaine, suivant ce que j’ai à vous montrer.

Mon sweat donc. Premier projet réalisé pendant mes cours de couture. J’avais déjà sélectionné et recopié le patron, découpé mes pièces. Puis je me suis inscrite à ces cours. Ça tombait plutôt bien. Et je me suis lancée en cours, avec les précieux conseils de ma prof. Ainsi, pendant 6 semaines, j’ai mis des paillettes partout à la maison et dans la salle de cours. Et enfin, il est né.

IMG_4943
Burda 4/2017 – Sweat 118

Mais pour moi, je ne pouvais imaginer ce sweat sans une grande poche ventrale. Du coup, nous l’avons dessinée, ma prof et moi. Je ne sais pas si toute seule j’aurais osé. J’ai dessiné cette poche donc, ainsi que la parementure qui va avec. Cousue avec des points à la main pour la maintenir en place.

Pour finir les bords de la capuche, j’ai posé un biais blanc. Et pour cacher la couture entre la capuche et le corps du sweat, j’ai également posé un biais blanc, non fermé au bout, ce qui fait que je peux y passer un cordon si l’envie me prend.

Là où je suis super contente, c’est sur les finitions de ce vêtement. J’ai pu, pour la première fois de ma vie de couturière, utiliser la surjeteuse du cours. Cette machine est GENIALE. Maintenant j’en veux une à la maison ^^.

J’ai utilisé un jersey molleton de chez Mondial Tissu. J’ai littéralement craqué dessus, malgré les paillettes sur le motif noir des oiseaux et des chats. Sur l’envers, c’est tout doux, comme de la polaire. Ça tient bien chaud 🙂

Patron : Burda 4/2017
Sweat 118
Taille : 40
Tissu : Jersey molleton, Mondial Tissu