Accessoires

Le coussin Harry Potter

Pour commencer cette série sur les cadeaux de Noël, voici le cas du coussin Harry Potter, cousu pour la plus grande de mes nièces.

Rien de bien compliqué, si ce n’est qu’il faille être un peut précis lorsque l’on coud les différends éléments.

Schéma de votre coussin

Pour réaliser ce coussin il vous faudra :
– Un coussin (vous pouvez le confectionner vous-même ou prendre un coussin existant. Ici, j’ai acheté un coussin chez Gifi à 3€, ce qui fait largement l’affaire).
– 1 carré de 42×42 cm de feutrine ou polaire couleur chair (pour le devant du coussin)
– 1 carré de 42×42 cm de feutrine ou polaire marron (pour le dos du coussin)
– De la feutrine marron, noire, jaune, rouge (ici, j’ai utilisé des feuilles de feutrine au format A4).
– Une fermeture éclair de 40 cm ou plus (ça se recoupe)

Toutes les pièces dont vous aurez besoin, il manque le coussin et la fermeture éclair

Vous êtes prêts ? On y va ! ! !

– Mesurez et coupez les 2 carrés de 42×42 cm (40cm de côté + 1 cm de marge de couture de chaque côté)

Toutes les étapes qui vont se déroule à présent vont se faire sur le carré de couleur chaire.

– Dessinez puis coupez les cheveux de votre Harry. Positionnez en haut du carré couleur chair, épinglez puis piquez à quelques millimètre du bord. C’est une opération qui demande de la minutie, prenez votre temps.

– Coupez une bande de feutrine rouge, des petits rectangles jaunes et alternez de façon harmonieuse afin de créer l’écharpe de votre Harry. Maintenez avec des épingles puis piquez. Faites-la plus grande que votre carré de 42×42 cm, le surplus vous servira à faire le petit bout d’écharpe qui part vers le bas.

Fabrication de l’écharpe

– Positionnez cette bande à une dizaine de centimètres du bord inférieur. Épinglez. Coupez ce qui dépasse. Placez le petit bout que vous venez de couper en biais par rapport à l’écharpe. Épinglez puis piquez le tout pour maintenir en place.

– Dans de la feutrine noire, dessinez puis couper les lunettes. N’oubliez pas d’évider 2 ronds pour créer la monture des lunettes. Épinglez quelques centimètre sous les cheveux puis piquez. Là encore, c’est une étape très minutieuse, encore plus que pour les cheveux car il s’agit de coudre en rond. Prenez bien votre temps.

– Toujours dans la feutrine noire, dessinez une cicatrice. Épinglez puis piquez.

– J’ai finalement ajouté 2 petits ronds de feutrine verte pour faire les yeux. Épinglez puis piquez.

Faire une photo le soir, 5 min avant d’emballer le cadeau, ce n’est pas l’idéal …

– Pour ma part, j’ai souhaité que ce soit un coussin avec une housse, comme ça, elle peut être lavée si jamais elle venait à être sale. Pour cela, cousez la fermeture éclair sur l’un des côtés du coussin.

– Placez endroit contre endroit le carré couleur chaire et le carré couleur marron, épinglez puis piquez en laissant une ouverture (ou en laissant la fermeture éclair ouverte) afin de pouvoir retourner votre ouvrage.

Si vous avez mis une fermeture, vous n’avez plus qu’à garnir avec un coussin et fermer le zip. Si vous n’en avez pas mis, garnissez avec le coussin, puis refermez l’ouverture en piquant le plus près possible du bord.

Et voilà ! Vous avez votre coussin !

Publicités
Bla bla en pagaille

Petite note pour parler …

Décidément, j’ai vraiment du mal à me tenir à un rythme d’écriture. En même temps, je ne me dis pas « ah j’ai fini ma cousette, il faut que je la shoote et la mette sur le blog ». C’est certainement de là que vient le rythme décousu (et même carrément pas cousu là xD) de ce blog.

Et pourtant, j’en couds des trucs. Une chemise, une robe, des lingettes démaquillantes, des cadeaux de Noël … Les choses à bloguer ne manquent pas. Je vais essayer de rattraper tout ça (je dis bien : essayer). En fait, quand ce sont les vacances, c’est facile de se poser devant l’ordi et de se dire « allez zou, j’écris un peu ». C’est d’ailleurs ce qu’il se passe là, pendant que je vous écrit ce mot.

Voici donc le pourquoi du comment.

Je vais tout de même continuer sur ma (petite) lancée, et vous écrire un article sur les cadeaux que j’ai confectionné pour mes nièces et mon neveu.

A la prochaine !

Non classé

Un sac « Made in China » … mais pas trop quand même

Voilà longtemps que je voulais coudre une pièce pour ma meilleure amie, et quelle meilleure occasion que son anniversaire pour cela. Elle peut passer des heures dans les rayons sac des magasins, sans toutefois être capable d’en choisir un, parce qu’il est trop ceci ou pas assez cela. J’ai donc fait le pari osé de lui coudre un sac à main.

Me voici donc, environ un mois 1/2 avant son anniversaire, à écumer le tout internet afin de trouver ZE patron qui conviendra. Et c’est du site Thread & Needles que viendra mon salut (comme souvent, quand ce n’est pas Pinterest ^^). Une des membres à publié sa besace Made In China, du site Les Chiffoneries du Chat. Voici donc l’heureux patron élu.

Ne manquait plus que le choix délicat des tissus. J’ai jeté mon dévolu sur un simili cuir bordeaux, et sur un coton un peu vintage bleu vert, ainsi qu’un passepoil en simili de couleur bronze. J’ai également choisi de recycler de vieux sac en récupérant les fournitures (boucles, anneaux) de couleur bronze.

20180616_085928

Ce patron n’est pas spécialement difficile. La difficulté vient plutôt des matières que l’on choisit de coudre. J’ai eu beaucoup de mal a faire avancer le simili sur ma petite machine. Si c’était à refaire, je pense investir dans un pied téflon. Tant que je cousais coton + simili, ça allait, ça avançait. Mais dès que c’était simili + simili (pour les anses, en particulier),  ça n’avançait plus et j’ai du ruser (masking tape sur le pied presseur + papier patron). J’emmétrai juste un petit bémol sur la pose des fermetures cartable. Je les ai posées au plus près du bord du rabat mais elles semble tout de même gênée par le passepoil en simili.

Malgré tout cela, j’ai pris beaucoup de plaisir à le faire, surtout qu’au final ce n’était pas pour moi. Au cours de couture, elles voulaient toutes me le piquer, j’ai du faire attention de ne pas me le faire chiper :p. J’ai réussi à finir ce sac dans les temps, une semaine avant de l’offrir.

J’ai enfin offert ce sac à la principale intéressée qui n’y a vu que du feu. Pour ma part, je suis très fière de cette réalisation. Je trouve que je m’améliore beaucoup, que je suis plus minutieuse, je recherche de plus en plus la technicité. Ce sac à fait un tabac, autant auprès de mon amie, qu’au cours de couture où elles voulaient toutes me le piquer 🙂

IMG_6137

Patron : Besace Made In China
Les Chiffoneries du Chat
Tissu : Mondial Tissu

Non classé

Le débardeur « Desigual »

Je reviens vers vous avec une petite cousette qui n’était pas prévue à la base. C’est en allant acheter des cônes pour ma surjeteuse que je suis tombée sur ce jersey léger et frais (oui oui, frais). J’y ai tout de suite vu un débardeur pour cet été.

Sauf que je n’ai pas de patron de débardeur. Qu’à cela ne tienne, une rapide recherche sur Pinterest (aka l’antre du mal), et le voici, le voilà, un patron de débardeur tout simple en provenance du site Elna (clic clic si tu veux y accéder). 11 pages à imprimer, même si on peut laaaaargement se passer des 3 premières, à assembler et découper. Un dos, un devant … et c’est tout.

Devant

J’ai assemblé les côtés et les épaules à la surjeteuse (mama mia que c’est rapide ! j’adore). Pour l’ourlet, les emmanchures et l’encolure, j’ai opéré comme pour un ourlet, c’est-à-dire que j’ai replié deux fois 1cm, un passage sous la machine, à l’aiguille double, et hop ! Le tour est joué.

Dos

Après portage sur une journée, j’apporterai 2 modifications au patron :

– Retravailler les bretelles. Parce que, une fois qu’on a enlevé 2 cm de chaque côté pour faire les ourlets, il reste pas grand chose et les bretelles sont trop fines.
– Retravailler l’encolure. C’est à peine trop décolleté (pas de beaucoup), et c’est certainement dû aux 2 cm pour faire l’ourlet.

Malgré cela, il reste tout à fait portable et confortable pour les beaux jours qui arrivent.

Patron : Elna Basics – Débardeur
Taille : 40-42
Tissu : Jersey de chezTissu Eco

Hauts·Hommes

Une chemise qui pique un peu les yeux

L’année dernière, avec mon mari, nous avions fait un tour au marché aux tissus à Mulhouse. C’est là bas que j’avais trouvé le jersey avec les têtes de panda. Et lui, il a voulu s’acheter ce tissu pour que je lui fasse une chemise. J’avoue que j’avais un peu zappé ce tissu et le projet qui allait avec. Mais mon cher mari à su me rappeler la promesse que je lui avait faite.

Au début, je voulais utiliser mon patron « M comme Mister » de M comme Marie. Mais … de un, je ne trouve plus mon patron, que ce soit la version originale où la version décalquée (c’est un mystère…) … de deux, le style de « M comme Mister » ne colle pas du tout avec l’effet bûcheron que confère ce tissu. C’était donc parti pour éplucher mes divers magazines. Et comme souvent c’est chez Burda que j’ai trouvé mon bonheur (c’est couillon quand même, parce que j’aime pas décalquer Bubu).

Les finitions intérieures, à la surjeteuse.

J’ai bien aimé coudre cette chemise. Elle est assez simple et rapide dans sa réalisation. Pour trancher un peu, j’ai coupé l’empiècement dos dans le biais, ainsi qu’une des deux pièces du col (sur conseil de ma prof). Le détail qui me plaît le plus, ce sont les revers de manches. Et le plus important, elle plait au principal intéressé 😄

C’est marrant, sur la photo, la fente n’a pas l’air à la même hauteur à gauche et à droite, mais en vrai, ce n’est pas décalé ^^

Patron : Burda 06/2016
143 – Chemisette homme
Taille : 48
Tissu : marché aux tissus

Accessoires

Petit sac en tissu trop MIAOUUU

Coucou par ici !

Me revoici pour une petite couture toute simple et rapide. Comptez 1h pour préparer vos pièces et 1h30 pour coudre le sac, en vous appliquant bien, en repassant quand c’est nécessaire.

C’est un tuto que j’ai trouvé en flânant sur Pinterest, LE site sur lequel il ne faut jamais traîner parce qu’on aura jamais assez de temps pour tout réaliser ^^.

Bref … C’est un tuto gratuit, qui provient du site L’Atelier des Gourdes. Il est très bien fait et très bien illustré, ce qui fait qu’on n’a aucun mal à comprendre ce qu’il faut faire.

Je trouve ces petits sac très mignons, et surtout, ils peuvent constituer une bonne idée de cadeau, ou pour emballer un petit cadeau (comme ça, on fait d’une pierre deux coups).

Sur ce je vous laisse avec quelques petites photos, et de mon côté j’essaie de revenir très vite avec l’article sur ma chemise Mélilot et mon pantalon Châtaigne.

Des bisous

Montage sac
Pardon pour le pli moche 😦

Patron : L’Atelier des Gourdes
Tissu : Mondial Tissu

Non classé

C’est Carnaval ! !

Quand on travaille dans une école maternelle, le truc cool, c’est qu’on peut se déguiser pour Carnaval #CoucouJai5Ans.

Pour coller avec le thème du voyage qu’on a dans la classe des moyennes section, au départ, je voulais me déguiser en Statue de la Liberté. Puis devant le manque de temps, j’ai lâché l’affaire.

Je devais donc trouver un déguisement facile et rapide à faire. Du coup, j’ai fait une version revisitée de Wonder Woman. Un t-shirt, un collant et un short de ma garde robe, il ne me restait qu’une jupe, et des accessoires à faire (2 bracelets de force et une couronne).

Me voici donc à 4 jours du carnaval, à vouloir me faire un tutu multicouches bleu. Bien entendu, je n’avais pas tout ce qu’il fallait, j’ai du aller acheter du tulle. Et puis finalement je n’en avais pas assez alors j’ai composé avec ce que j’avais, à savoir une autre nuance de bleu, et du blanc. Au total, il y’a 5 couches.

J’ai aussi fait 2 bracelets de force. Tout bêtement, ce sont 2 rectangles dont j’ai fait les ourlets, un peu de scratch, une étoile thermocollée sur chaque et le tour est joué.

J’ai eu un succès monstre, surtout auprès des garçons qui étaient déguisés en super héros!

Les confettis dans les cheveux, c’est le traitement spécial qu’ils m’ont réservé, et dont je vous livre la recette : soulevez une mèche de cheveux, parsemez de confettis, et bien mélanger pour obtenir un résultat homogène.